Le prix de Saint-Lyé entre parenthèses (article est eclair du 4/03/09)

Publié le par Webmaster UV Aube

CYCLISME / Le prix de Saint-Lyé entre parenthèses

 

Avec le traditionnel prix de Saint-Lyé le dimanche et celui de Saint-Parres-aux-Tertres le lendemain, les traditionnelles Pâques de l'UVA étaient bien établies dans le calendrier FFC. On emploie le passé, car il n'en sera pas de même cette année. En effet, le mythique prix de Saint-Lyé du dimanche 12 avril, jour de Pâques, a d'ores et déjà été annulé.
Secrétaire de l'UV Aube, Roger Canivez avance deux raisons à cette annulation surprise. « Il y a tout d'abord des travaux le long de plusieurs ponts qui se trouvent sur le parcours. Et puis, la conjoncture économique fait que c'est de plus en plus dur aujourd'hui d'organiser un prix FFC. Cela a un coût non négligeable. J'ajouterai que le décès de Michel Bossaert (NDLR : en septembre 2008), qui s'investissait énormément dans de telles organisations, n'a absolument rien arrangé. » Il faut effectivement débourser autour de 2 000 € pour mettre sur pied un prix tel que celui de Saint-Lyé. « Pour un parcours de plus de 10 km, la préfecture exige toute une série de mesures liées à la sécurité. Et cela coûte des sous ! » poursuit Roger Canivez.
Il se murmure aussi que l'un des partenaires privilégiés du prix de Saint-Lyé, à savoir les Assurances Carpentier, n'a pas ouvert son porte-monnaie cette saison, ce qui est d'ailleurs son droit le plus absolu.
Il n'en demeure pas moins que les travaux effectués le long du parcours, le coût certain d'une organisation FFC et le désengagement du partenaire principal font que l'une des plus anciennes courses de notre départementaux n'aura pas lieu. Marcel Bidot, décédé en février 1995 à… Saint-Lyé, avait créé cette course dans les années 50. L'ancien directeur technique de l'équipe de France avait ensuite sponsorisé durant de longues années le prix de Saint-Lyé, par l'intermédiaire de deux marques de champagne bien connues qu'il commercialisait. À l'UVA, on annonce que tout sera mis en œuvre pour que le prix de Saint-Lyé revoie le jour en 2010.
Pour mémoire, une centaine de coureurs avait pris le départ de l'édition 2008 remportée au sprint par Mathieu Simon. En espérant que ce n'était pas la dernière…

Mathieu Simon (UVA) s'était imposé à Saint-Lyé en 2008, il n'y aura malheureusement pas de vainqueur cette année
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :