Rouyer sur la touche : un gros coup dur pour l'UVA

Publié le par Webmaster UV Aube


Samuel Rouyer (à d.) a des problèmes cardiaques qui pourraient mettre précipitamment un terme à sa carrière

Depuis le début de saison, l'ancien coureur professionnel attend le feu vert médical. Il ne l'obtiendra pas avant au moins quatre mois...

 

Il n'était pas sur Paris-Troyes ni à Saint-Parres. Son nom n'apparaît plus dans l'effectif de l'UV Aube qui est ainsi orpheline de son capitaine de route. Un rôle qui lui va comme un gant en raison de son expérience et de son charisme. Nous avons pris contact avec son directeur sportif, Michel Huet, pour qu'il nous éclaire sur les raisons d'une absence qui n'a que trop duré parce qu'elle pénalise incontestablement son groupe.


Michel Huet, depuis quasiment le début de saison, votre coureur Samuel Rouyer ne figure pas dans l'effectif de l'UV Aube. Que s'est-il passé ?
« Cela se situe après le retour du stage que nous faisons régulièrement dans le Midi, disons vers la fin février. Samuel souffrait d'un manque de potassium et il récupérait très difficilement. Aussi est-il allé consulter le service médical chargé du suivi des coureurs, à Nancy. C'est sa région. Il a passé des tests et une IRM du cœur. Ensuite, ils ont demandé un complément. Pendant trois jours, Samuel a été en examen. Mais il lui a fallu se soumettre encore à des examens. »


Il ne faut pas que le public se méprenne sur les raisons qui font que Samuel est aujourd'hui privé de licence.
« Non, ça n'a rien à voir avec une histoire de dopage. Ce n'est pas ça du tout. Samuel a toujours été un coureur sain. Il s'est lui-même toujours insurgé contre le dopage. Il a toujours

été le premier à le dénoncer et à prêcher la bonne parole. »


Pour l'heure, c'est un gros coup dur pour votre groupe.
« Oui, ça affaiblit énormément l'équipe, ça la déséquilibre. Parce que Samuel est un bon capitaine de route, idéal pour encadrer les jeunes. Au contact d'un Rouyer, tu apprends beaucoup plus sur le terrain, au sein d'un peloton qu'avec de longs discours. Il a aussi beaucoup de qualités humaines qui font qu'il est très apprécié de ses coéquipiers, surtout des jeunes. »


Nous croyons savoir qu'il est au centre d'un projet sportif à l'UV Aube.


Pour l'heure, où en est-on à son sujet ?
« Le cardiologue de la Fédération française de cyclisme, qui a décelé une lésion au cœur, a pris la décision d'imposer un repos absolu de quatre mois. »


Sa carrière est-elle terminée ?

l'expectative. »


source est-eclair

« En tout cas, la saison. Pour la suite, on verra. Nous sommes vraiment dans « Oui, il est prévu qu'il me succède. Moi, je prends de l'âge. J'ai 70 ans et tous ces longs déplacements, ça commence à peser. Lui-même a 30 ans et il voulait faire encore une saison. Mais il a déjà une longue carrière derrière lui. N'oublions pas qu'il a été pro dans l'équipe du Crédit Agricole Espoirs. »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :