Benjamin Cantournet et Alex Gratiot champions de Champagne !

Publié le par Webmaster UV Aube

Notre équipe DN2 a réalisé un véritable festival aux championnats de Champagne cet après midi sur le très difficile circuit d'Oger dans la Marne ! En effet, Benjamin Cantournet rafle le titre en 1ère catégorie, devant ses coéquipiers Olivier Lefrançois et Thomas Leroy, tandis qu'Alex Gratiot l'emportait en Espoirs devant Mathieu Simon ! A noter les chutes sans gravité de Thomas et Mathieu, qui tombaient au même endroit à un tour d'intervalle. 
En 2è catégorie, Pierre Damien Clément vice champion derrière Aurélien Picard de Charleville.
Enfin, en Pass', Nicolas Fournier obtient une belle 5e place , Yves Carrier victime d'une crevaison est contraint à l'abandon à l'amorce du dernier tour, alors qu'il arrivait en compagnie de Nico pour la 5e place.

photos vcc.fr (merci!)
































L'UVA en force en tête de course




Benjamin vainqueur !


Les classements :

1re catégorie :
1. Benjamin Cantournet (UVAube)
2. Olivier Lefrançois (UVAube)
3. Thomas Leroy (UVAube)

Espoirs :
1. Alexandre Gratiot (UVAube)
2. Mathieu Simon (UVAube)
3. Romain Arnoux (UVCA Troyes)

2e catégorie :
1. Aurélien Picard (UVC Charleville-Mézières)
2. Pierre-Damien Clément (UVAube)
3. Alain Senelle (UVC Charleville-Mézières)

3e catégorie :
1. Emilien Martin (ECV Boulzicourt)
2. Thomas Lenoble (UVC Charleville-Mézières)
3. ROmain Franquet (VC Avize)

Pass'cyclisme :
1 CHATONNET F (P.SUIPPASE)
2 SOUDANT E (B.C. REMOIS)
3 DAST Benjamin (V.C. AVIZE)
4 DAVESNE P A (B.C. REMOIS)
5 Nicolas Fournier (U.V.AUBE)

CYCLISME / Championnats de Champagne-Ardenne
Picart le dernier opposant

 

Aurélien Picart était hier le « p'tit chouchou » du public.

Hier à Oger, l'Ardennais de l'UVC Charleville-Mézières a été le seul à pouvoir « titiller » l'UV Aube.

AURELIEN PICART est tombé les armes à la main… Certes, le grimpeur de l'UVC Charleville-Mézières a réalisé son objectif en décrochant le titre en 2e catégorie hier à Oger, mais il a surtout livré une remarquable et remarquée opposition.
Echappé (km 34) en compagnie de cinq représentants de l'UV Aube (Benjamin Cantournet, l'Espoir Alexandre Gratiot, Olivier Lefrançois, Thomas Leroy, tous des 1res catégories, et Pierre-Damien Clément), le résidant de Bazeilles n'a pas craqué dans son duel avec Clément pour le titre en 2e catégorie.
Bien au contraire. Il a fait preuve d'une très grande détermination. « Ce titre, je le voulais. C'était l'un des objectifs fixés en début de saison. Je suis amplement satisfait, mais que ce fut difficile face à l'armada auboise ».
Bras de fer
C'est au km 34 que se formait ce qui allait être le bon coup. Aurélien Picart était alors le seul à pouvoir accrocher la roue des protégés de Michel Huet dans le redoutable col d'Oger. « J'ai connu un passage délicat à ce moment de la course, mais je n'ai pas lâché prise. J'ai serré les dents et lorsque j'ai basculé au sommet dans la roue des cinq de l'UV Aube, je savais que j'avais gagné mon pari ».
L'Ardennais avait alors fait le plus dur. Il lui restait à tenir la comparaison. « J'ai de suite pris les relais afin de creuser l'écart ». Aurélien Picart n'a pas rechigné à la besogne, jusqu'au moment ou Pierre-Damien Clément, son rival pour le titre, est resté à l'abri derrière ses équipiers. « J'en ai alors fait de même ». Le bras de fer était bel et bien engagé.
A 39 km de l'arrivée, Benjamin Cantournet était le premier à mettre le feu aux poudres. « Je n'avais qu'une seule idée en tête : isoler Clément. J'ai répondu aux nombreuses attaques de ses équipers et, finalement, il n'a pu suivre le rythme. Ce n'était pas gagné pour autant car le doute s'est alors installé. Il fallait tenir ».
« Au courage »
D'autant que les «camarades» de Clément, en bagarre pour le titre en 1re catégorie, ne se posaient, eux, pas de questions. « Ah ce dernier tour… Je l'ai bouclé au courage, au mental… » Si Cantournet, Gratiot, Lefrançois et Leroy étaient enfin parvenus à ôter le grain de sable de cette belle mécanique, Aurélien Picart, lui, tenait à distance son plus sérieux adversaire.
« Lorsque j'ai aperçu la banderole, j'ai savouré. L'objectif était atteint », lâchait dans un soupir celui qui a terminé 2e à Aiglemont et à Pinon.
Aurélien Picart, 24 ans, en Masters 2e année en plasturgie et en stage actuellement à Reims à Forbo-Sarlino, a fait de la Ronde de la Côte des blancs un autre objectif. « Un challenge que j'avais remporté en 2007, mais avant il y aura Boulzicourt… », conclut le nouveau champion 2e «caté».
Pascal BUYSE

source l'union 51