Boulanger reprend de la vitesse !

Publié le par Club Champagne Charlott'

Article l'Union :

201206134fd80b7145ab0-0-602603.jpeg

 

Thibault Boulanger (19 ans) est de retour. Au bout de la nuit châlonnaise, il s'est offert une éclaircie dans une saison en demi-teinte. 
Le talent du junior, qui comptait sept victoires à la même époque en 2011, ne s'était pas évaporé mais la roue tournait un peu moins bien cette saison pour le sprinteur des Mesneux, près de Reims. Il a même touché le fond samedi dernier dans une manche de Coupe de France DN2 avec l'UV Aube. « J'ai ramassé beaucoup, expliquait le Mesneusien. J'ai pris dix minutes. Je suis arrivé hors délai. C'est une grosse claque. »
 A Boulzicourt, le lendemain, le coup de pédale avait été meilleur mais il n'avait pas su sentir la « bonne ». L'ouverture s'est donc présentée hier soir dans le critérium de Châlons. Et encore a-t-il fallu vaincre une mise en route difficile.



« Il m'en fallait une belle »


« Musculairement, j'étais bloqué mais il m'en fallait une belle. C'est ma première victoire en première catégorie. Elle va me donner confiance », assure l'étudiant à Reims Management School, une école de commerce qui lui a pompé de l'énergie pour valider sa première année. « Désormais, je ne fais que du vélo. » Et on voit la différence.
 Surtout dans une arrivée jugée sur un sprint massif. Si bien que le comité Champagne n'a pas à regretter de l'avoir retenu pour disputer les France Elite. Boulanger sera le plus jeune au départ dans deux semaines et demie à Saint-Amand-les-Eaux (Pas-de-Calais). Et il arrivera en forme, comme en témoigne donc sa démonstration de puissance, hier. Pourtant, Yates et Brodier (UVCAT) avaient amusé la galerie pendant 40 des 55 tours, comptant jusqu'à 52 secondes d'avance (23e des 55 tours). « Cela m'a inquiété », poursuit le vainqueur qui a organisé la chasse et en accélérant aux 24e et 37e tours. 
La jonction s'opérait à la 43e ronde. Les dangereux Lubach (Olympique CVO) et Cantournet (Dijon SCO) mettaient alors le nez à la fenêtre mais Nosari (UV Aube) allait servir les intérêts de Boulanger, son coéquipier. A deux tours de l'arrivée, alors que la sono crachait les notes du « Voyage, Voyage » de Désireless, lui rêvait d'une aventure en solo. Sa « mine » permettait au Mesneusien de se caler dans les roues. Pour mieux en sortir le moment venu…

 

Le classement :


1 Thibault Boulanger (Club Champagne Charlott')

2 Yates (UVCA Troyes)

3 Birjukov (UVCA)

4 Eloy (CC Villeneuve Aisne)

5 Larcher (Club Champagne Charlott')