CYCLO-CROSS / Le formidable doublé de Romain Lejeune

Publié le par UV Aube

Champion de Champagne-Ardenne sur route, le marnais de l'UV Aube a remis ça en cyclo-cross dimanche, une performance peu banale ! (Source L'Est-Eclair

 

 

En l'absence de David Derepas, champion régional en titre, Romain Lejeune était désigné favori dimanche à Tinqueux. Un statut que le Marnais a assumé avec autorité. Il revient sur son duel avec Aurélien Gizzi (UVCA Troyes).


Romain Lejeune, vous êtes licencié à l'UV Aube, mais à Tinqueux, vous étiez comme chez vous…
« Oui, complètement. Je suis né à Reims et j'ai même habité à Tinqueux quatre-cinq ans. Je suis un pur Marnais. C'est là-bas que je m'entraîne en semaine avec mon coach Ludovic Dubau. Le circuit est tellement près de chez moi que je suis venu en vélo en moins de dix minutes. Dans la semaine, j'avais repéré le parcours. »


Aurélien Gizzi vous a pourtant donné du fil à retordre
« Oui, dimanche, je suis tombé sur un excellent Aurélien. J'ai commencé à douter en voyant que je n'arrivais à le décrocher, d'autant que je n'étais pas dans un grand jour. Finalement, à un certain moment, je n'ai plus porté de pseudo-attaques, j'ai tout misé sur le dernier tour. »


Et ça a marché…


« Oui, à peine arrivé sur la portion de route, j'ai vraiment accéléré. Pendant un demi-tour, j'étais au taquet, j'ai fait un trou d'une vingtaine de secondes. Ensuite, il me restait à gérer en faisant attention de ne pas aller à la faute car le parcours était très technique. »


Qu'est-ce qui vous ravit le plus : votre titre sur route ou bien celui de cyclo-cross ?
« Les deux, je n'ai pas de préférence, même si, dans ma tête, le cyclo-cross, c'est un cran au-dessus de la route. C'est le doublé qui me ravit. Il y a de grands noms en Champagne-Ardenne, et ça n'était jamais arrivé ! »


Quelles sont à présent vos ambitions pour 2011 ?
« Ça serait bien d'entrer dans le top dix des Championnats de France de cyclo-cross (le 9 janvier à Lanarvily). Derrière les deux intouchables, Mourey et Chainel, on est une dizaine à pouvoir prétendre à la troisième place. A plus long terme, j'espère passer pro. J'ai 23 ans, plus je vais prendre de l'âge, plus ça deviendra difficile d'avoir des contacts. »


Heureux à l'UV Aube ?
« Complètement. Je suis très, très bien. J'ai fait le bon choix. L'année 2011 s'annonce captivante avec l'arrivée de Florian Morizot qui a plein de bonnes idées. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :