Florian Morizot prêt à rebondir

Publié le par UV Aube

« Un combattant dans l'âme, avec un moral à toute épreuve » comme le souligne J.-F. Barsot (Source L'Est-Eclair)


La vie de cycliste professionnel, on le sait, n'est pas toujours des plus faciles. Le brillant vainqueur de Saint-Lyé en a récemment fait l'amère expérience puisqu'il a vu, en fin de saison dernière, son contrat avec Besson Chaussures-Sojasun ne pas être renouvelé.


Un regard lucide sur le monde professionnel


Un coup dur qui l'a poussé à revenir cette année du côté de l'UV Aube, là où tout a commencé en 2005, mais qui ne l'empêche pas d'avoir un regard lucide sur ses premiers pas dans le monde professionnel : « J'ai fait quatre années (de 2006 à 2010) en dents de scie. La conjoncture faisant qu'il y a de moins en moins de contrats, lorsqu'on fait une moins bonne saison, le couperet tombe. »
Si le bilan des victoires peut paraître insuffisant aux yeux de ce gagneur invétéré, son palmarès plaide quand même pour lui, avec notamment deux titres de champion de France Espoirs, le premier en contre-la-montre (2004) et le second sur route (2006). Le président de l'UVA Jean-François Barsot ne tarit d'ailleurs pas d'éloges à son sujet : « Florian est un très bon rouleur qui aime se faire mal et servir son équipe. Sortir comme il l'a fait aujourd'hui (dimanche, ndlr) après avoir été repris prouve de plus qu'il possède un mental à toute épreuve. »
Seulement, le natif de Dijon s'est vu offrir une seconde chance par l'équipe pro BigMat Auber 93, drivée par Stéphane Javalet, qui l'a déjà hébergé de 2006 à 2008. Une opportunité qu'il entend bien saisir après avoir couru le Circuit des Ardennes du 10 au 12 avril prochain, une épreuve dont il fut déjà vainqueur sous les couleurs auboises cinq ans auparavant. Florian Morizot semble donc prendre un nouveau départ en ce début d'année 2010.
Á 25 ans, l'expérience emmagasinée et le sentiment de revanche qui l'anime peuvent lui permettre de faire fructifier un talent que personne ne lui conteste, comme l'a démontré le succès remporté à Saint-Lyé.

Les coureurs de l'UV Aube ont déclenché les hostilités de bonne heure, dimanche, à Saint-Lyé