Guillaume Gaboriaud en grande forme !

Publié le par Club Champagne Charlott'

 

Guillaume Gaboriaud revient pour nous sur ses excellents derniers résultats, avec notamment pas moins de 4 victoires en 1ère catégorie cette saison :

"A Tourteron, avec toute l'équipe, on réalise une belle course, en étant présent dans presque tous les coups (Romain et moi au début, puis Emilien, puis Victor, Mathieu et moi dans le final).

Je me sentais bien dans la bosse (je ramène le classement des grimpeurs), et j'attaque au pied de la dernière montée. Sur le haut seuls Evan Ferrand Prevot et Romain Pillon rentrent sur moi, on fait tout le dernier tour à 3. J'en ai fais un peu moins que les 2 autres, je savais que si ça se regroupait on avait la carte de Mathieu au sprint, on était donc en position idéale.

999562 10200940080476953 208243887 n

Evan déraille au moment de lancer le sprint, et je l'emporte face à Pillon. Mathieu vient prendre une belle 3ème place sur nos talons !"

 

J'ai ensuite passé une semaine en Bourgogne en famille, j'en ai profité pour participer à 2 critériums : Saint Sernin des Bois (1.40) et le Creusot (1ère cat).

Le critérium de St Sernin m'a plu, il y avait une petite cuvette avec un passage un peu raide (mais court), mais le SCOD a bloqué la course, ils ont été très forts. Et Seul Yannick Martinez, au dessus du lot, a su déjouer le SCOD. Je prend une "bonne" 11e place en ressortant dans le final avec Drancourt.

Au creusot par contre, j'ai globalement subit la course, ça roulait très fort, avec de nombreuses relances. Ça allait mieux sur la fin, mais c'était trop tard. Classé 14e. 

 

Le samedi, j'enchaînais avec le Tour de l'Ain Cyclosportifs. 

Les profils : 

prez-etapes-verso-only-haute-def.jpg

Sur la 1ère étape, je loupe la bonne échappée, partie de bonne heure. Je réussis à me glisser dans un contre après 40km de course, et à 15km de l'arrivée on ressort à 2, puis seul, pour aller chercher une bonne 5e place. A noter qu'on est allé plus vite que les pros sur cette étape (exactement le même parcours).

 

La 2e étape, je suis vigilant et ne veux pas louper la bonne. Au km 5, c'est déjà parti, et je suis bien dedans ! 45km/h la 1ère heure, ça roule fort, et le peloton est loin. Je prends les points du GPM au col de France. La sélection se fait dans le col principal de la journée : le col du Berthiand. J'attaque au sommet pour prendre le GPM et je "fais la descente", en bas ça se regroupe à 6 pour aller se jouer la victoire. Les autres étaient cuits ou avaient des début de crampes, j'ai attaqué plusieurs fois pour finir seul, mais sans réussite. On arrive au sprint, je l'emporte ! 

972364 10201784006459854 1487624077 n578964_3291065612170_474594298_n.jpg

Victoire d'étape, maillot à pois, et 2e du général, excellente journée ! Remise du maillot avec Daniel Mangeas au micro... sur le podium des pros..

 

La 3e étape, très dure sur le papier, j'ai vu la veille que le belge (Van Geyt) maillot jaune était à la rupture dans le col, je dois donc le faire sauter sur cette étape ! Je me sens à nouveau bien, comme sur les 2 précédentes étapes, et je multiplie les attaques. Dans le 1er col, le belge est déjà en difficulté, j'en rajoute une couche, il est distancé. Jusque mi-course, alors dans le col du Giron, nous ne sommes plus que 10 et je suis maillot jaune virtuel. Je commence à avoir du mal à suivre le rythme. Les autres le voient et m'attaquent, ça monte trop vite. J'explose. Je finirai seul du Giron à l'arrivée (60km en perdition..). 19e à 20min, je perds tout, et rétrograde à la 8e place du général. Beaucoup de regret sur cette étape, j'en ai clairement trop fait toute la 1ère moitié de course, et je paye cash mes 250 km d'échappée des deux premiers jours. (d'ailleurs les 3 premiers du général au matin de cette étape, nous avons tous eu un jour sans). Au moins, j'aurai beaucoup appris sur cette étape.

 

4e étape, à nouveau très dure, avec le Grand Colombier au programme. Je ne fais pas les erreurs de la veille, et je cours au millimètre. Je porte une seule attaque à mi course (peu avant le col de la lèbe) c'est la bonne. On arrive au pied du colombier avec 2min d'avance sur le groupe maillot jaune. Je réalise une belle ascension et descente. 4e de l'étape à seulement 39 sec des 3 de tête. Je remonte à la 6e place du général final.

 

Un jour de repos, et j'étais engagé sur le GP de Cormoz, toujours dans l'Ain. Circuit plutôt plat (quelques bons faux plat, qui useront à la longue). J'ai les jambes assez bizarre en début de course, je ne suis pas au mieux, ça roule vite et il faut frotter pour se placer, j'ai donc du mal à remonter. Finalement la course va se décanter dans le final, et je me sens de mieux en mieux, j'ai de la force, à 40km de l'arrivée, je suis dans les 1ères positions et je saute sur tout ce qui bouge. à 20km on sort à 6, c'est la bonne. Dans le final, les 2 du caladois attaquent à tour de rôle, je suis, et nous sortons à 2km du but à 2 avec Hoarreau. Je gagne ce sprint à 2 !"

555527_552665971460770_1419655203_n.jpg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :