Guillaume Gaboriaud vainqueur du Prix de Gerponville (76) !

Publié le par Club Champagne Charlott'

Notre jeune coureur de 2e catégorie Guillaume Gaboriaud a repris la compétition sur quelques courses ces dernières semaines (suite à une longue période d'arrêt due à une lourde chute sur le prix de St Parres en début de saison).

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-20.22.48.png

En vacances, et ayant enfin le temps de rouler depuis début juillet, la forme est là comme il en témoigne avec ses excellents résultats suivants :

 

- le 29/07 : Prix de Lavit de Lomagne (proche de Toulouse) en 2e catégorie :

"Circuit tout plat, de nombreuses échappées où je suis quasiment toujours dedans, mais malheureusement le peloton roule toujours derrière, et il n'y a jamais d'écarts. 

Arrivée au sprint massif donc. Contrairement à d'habitude où je n'arrive jamais à bien me placer pour les sprints massifs (ça frotte trop pour moi...), là je réussis à me maintenir autour de la 10e position avant le dernier virage. Du coup, j'ai pu bien sprinter et je termine 2e !"

 

- Du 7/08 au 11/08 : Tour de l'Ain cyclosportif :

7e au classement général final et meilleur grimpeur (voir résumé complet de J.C. Declois dans l'article précédent). 

 

- 15/08 : GP de Gerponville (en Normandie) en 2e catégorie : (support du championnat départemental de Seine-Maritime des 2e catégories)

"Beau circuit de 15km à faire 8 fois (soit 120km). Une belle côte (~2km), des faux plats, du vent et de la pluie. Dès le départ je me retrouve devant dans un groupe de 4. On sera repris au pied de la bosse. Il y avait un GPM chaque tour en haut de la bosse, j'attaque en haut pour passer en tête, on part à 2. On fera presque un tour à 2 avant d’être repris par un groupe de 4. Quelques tours plus tard, un groupe de contre (5/6 coureurs) rentre. C'est la bonne, le peloton est déjà loin. Je passe en tête des 7 GPM des 7 premiers tours. Au dernier tour j'attaque au pied de la bosse, et la monte à fond, un seul coureur parvient à rentrer sur moi. En haut il reste environ 5km jusqu'à l'arrivée, 20 sec d'avance sur les poursuivants, on collabore bien et ça va au bout. Je le bat au sprint. Victoire ! En bonus les primes de meilleur grimpeur !"