Jean-François Barsot rend hommage aux "forces de l'ombre" de l'UV Aube

Publié le par UV Aube

C'est à un moment bien sympathique qu'ont été conviés, par notre président, les dirigeants de l'UV Aube mardi en fin d'après midi, dans l'espace convivial de la maison des associations à Troyes.

En effet, "Jeff" a tenu à rendre hommage et mettre en lumière les "forces de l'ombre" du club, qui fournissent tous un travail colossal et bénévole, pour faire de l'UV Aube le grand club qu'il est.

"Je suis particulièrement  fier de vous tous, je me sens soutenu et vous m'avez redonné un second souffle par votre aide précieuse et votre dévouement, alors que j'avais pris la décision ferme de mettre un terme à mon mandat en fin de saison, et je tenais à vous dire un grand MERCI. Je tiens aussi à souligner l'excellent travail fourni par le nouveau comité directeur mis en place lors de la dernière assemblée générale, notamment pour trouver de nouveaux partenaires" !

Tous on été cités un par un, en insistant sur leurs missions et leur implication : directeur sportif, assistants, éducateurs, trésorière, secrétaire, responsables des jeunes, de l'UFOLEP ou de la communication, intendants, ... personne n'aura été oublié dans ces éloges, ni même notre regretté "Boboss", que nous n'oublierons jamais pour tout ce qu'il a donné à son club de coeur, et dont la mémoire sera perpétuée par la rando portant son nom. La présence de son épouse Francine nous a d'ailleurs fait le plus grand plaisir : elle a reçu en cette circonstance un joli bouquet, tout comme Mme Huet et Bernadette Canivez pour leur dévouement et les sacrifices qu'elles font depuis des années.

Un grand moment d'amitié qui se termina par la traditionnelle "boisson fraîche et pétillante" locale de notre partenaire De Barfontarc...

 

 

Un beau coup de chapeau donné par l'UV Aube au peloton des bénévoles

À la Maison des associations, Jean-François Barsot a rendu un bel hommage aux bénévoles (Source L'Est-Eclair)

Ils sont des millions dans l'Hexagone à œuvrer au sein du monde associatif, à donner de leur temps, sans compter, un vrai sacerdoce. Et pourtant, les missions qui leur sont confiées sont souvent ingrates. Mais sans eux, nombre d'organisations et d'événements sportifs de plus ou moins grande envergure ne verraient pas le jour. Eux, ce sont les bénévoles qui chaque jour, dimanche et jours fériés, sont fidèles au poste et contribuent au dynamisme des associations et à la réussite des projets. Par définition, le bénévole effectue des tâches sans être rémunéré mais son investissement personnel est total.


Un multicarte


On retrouve le bénévole à tous les étages d'une association : il peut, suivant son envie, ses compétences, s'intégrer à différents postes et même évoluer au sein de la structure comme on le ferait dans une entreprise. Homme de terrain comme signaleurs, commissaires, responsable de matériels, à poste administratif tel que secrétariat, trésorerie, intendance etc., jusqu'à président d'une association, les bénévoles constituent souvent la partie cachée de l'iceberg. Il est impossible de se passer de leur précieux concours.
Cependant, dans une société qui avance à toute vitesse, le bénévole a du mal à trouver ses repères. Les contraintes, qu'elles soient d'ordres administratif ou technique, se sont multipliées ces dernières années et ont rendu la tâche plus

compliquée aux hommes de l'ombre. Évolution oblige, et chacun reconnaît volontiers la nécessité de s'y soumettre, les nouvelles règles, dont le volet sécurité par exemple, occupe désormais le premier plan dans l'élaboration d'un projet sportif.


« Vous êtes vraiment formidables »


Ce n'était pas une déclaration d'amour mais cela y ressemblait fort… En tout cas, le président de l'UV Aube Jean-François Barsot redoublait de chaleur et de respect envers ceux qu'il avait conviés spécialement à la Maison des associations pour leur rendre un hommage appuyé mardi soir. « L'initiative était nécessaire car depuis longtemps, on compte énormément sur tous les bénévoles de notre association et d'autres qui nous rejoignent en cas de besoin au cours de la saison. Ils ont beaucoup de mérite, car souvent on fait appel à eux pour occuper des tâches ingrates et peu valorisantes. Hélas, il nous faut de plus en plus de monde pour nos organisations et les postes sont quasiment doublés », expliquait le président.
Bénévole et jeune retraité, Michel Huet investit une grande partie de son temps dans sa passion. « Le bénévole dans le cyclisme a beaucoup de choses à faire, c'est un touche-à-tout. La gamme de ses missions est très étendue mais la tâche aujourd'hui est devenue plus complexe. Et le bénévole est devenu une denrée de plus en plus rare. Il faut galérer parfois pour remplir le cahier des charges.»