L'Enduro des Grandes Vallées est bien né (avec classements complets)

Publié le par UV Aube

100 2317

130 participants ont répondu à l'appel des organisateurs, qui comptent renouveler l'opération, dès la saison prochaine. Avec, on l'espère, la même réussite (Source L'Est-Eclair)

Le Site de Montaigu près de Souligny avait des airs de grande montagne dimanche avec la tenue du tout premier Enduro VTT dans notre département

 

Un projet dont le fer de lance est Sébastien Colinet, gérant du magasin « Culture Vélo », localisé à St-Parres-aux-Tertres et pratiquant au niveau national. Cette compétition naissante s'inscrit essentiellement dans une démarche de découverte à l'égard du grand public. En sus, elle fait office de course de préparation pour les spécialistes du Nord-Est dont le début de saison se rapproche à grands pas. Une double dimension qui rend atypique l'Enduro des Grandes Vallées.
Nicolas Peuchot, organisateur et licencié à l'UV Aube, partenaire de l'événement, en explique les origines : « En fait, il s'agit d'une discipline montante que nous essayons de développer. On la retrouve surtout dans le Sud, plus propice à la pratique ». Sébastien Colinet poursuit : « C'est justement le problème. Pour assouvir notre passion, nous sommes obligés de nous rendre en montagne et faire 500 ou 600 km, ce n'est pas évident ».
Le choix du site s'est naturellement porté sur Montaigu, plus à même d'offrir un terrain de qualité.


Challenge EREC


D'ailleurs, comment décrire cette épreuve originale ? Schématiquement, en une fusion entre le rallye et la descente. Six spéciales pour la plupart descendantes étaient en effet proposées aux concurrents, soit 35 à 40 km de portions au degré de difficulté variable. Peuchot : « Nous avons voulu mettre en place un parcours exigeant qui fait la part belle aux coureurs complets. Le matin, des zones engagées et techniques avec des pentes très fortes et l'après-midi, des passages essentiellement roulants ». Bien évidemment, le plus rapide sur l'ensemble de la compétition l'emporte.
Cette année, parmi les 130 participants, chiffre nécessairement limité, la victoire est revenue au sociétaire de l'UC Joinville, Thomas Hartstern, classé 13e au top 20 des Enduro Series, ce qui n'est pas rien. Une entame idéale dans l'optique du challenge de l'EREC (Est-Rallye-Enduro Cup), les Grandes Vallées étant la première des huit manches. La prochaine étape se tiendra le 11 avril à Baccarat (Meurthe-et-Moselle) avec la « Cristal Bike ». En attendant, l'heure du bilan a sonné pour Sébastien Colinet : « Nous sommes très satisfaits. Les gens extérieurs à l'Aube ont été agréablement surpris par le parcours que nous avons voulu à la fois varié et accessible. Cela nous encourage bien sûr à reproduire l'expérience, et ce, dès l'an prochain ». Les amateurs aubois de sensations fortes savent désormais où se retrouver.

Résultats (Scratch) :
1.Thomas Hartstern (Joinville)
2.Frédéric Peuchot (Frignycourt)
3.Joris Langgartner (AMSQ)

Classements complets ICI

100 2373