Mathieu Simon : « Paris-Troyes me tient à cœur »...

Publié le par Club Champagne Charlott'

Saison-2013 0497

Mathieu Simon (Club Champagne Charlott') a pris la 3e place dimanche dernier de la Vienne Classic, première manche de la Coupe de France DN2. Avec quatre coureurs dans le Top 30, son club a bien démarré sa saison. A trois jours de Paris-Troyes (1.2), le coureur âgé de 25 ans répond aux questions de www.directvelo.com.

 

DirectVélo : Que t'inspire ta troisième place sur la Vienne Classic ?

Mathieu Simon : Elle me met en confiance pour la suite de la saison. Même si le classement s'est établi sur un sprint - mis à part le vainqueur Frédéric Brun -, je ne me sentais pas trop mal au niveau des sensations. Désormais, je souhaite concrétiser mes places obtenues depuis le début de saison par une victoire. On va voir par la suite ce que ça va donner.

 

Le club aurait pu ne pas être labellisé en DN2 (voir ici). Comment as-tu vécu cet événement ?

Cela ne m'a pas trop perturbé. Le club nous a tout de suite rassuré en nous informant que même si la fédération nous reléguait en DN3, notre calendrier aurait été sensiblement le même. Excepté bien sûr les manches de DN2. En fait, cette annonce m'a plus embêté pour les bénévoles du club qui font leur maximum pour que tout se déroule le mieux possible. On est venu saccager leur travail pour des "conneries" administratives. Enfin, cette affaire est résolue. Tant mieux.

 

« Essayer d'aller chercher le podium en Coupe de France DN2 »

 

Que peut espérer l'équipe en Coupe de France DN2 ?

Maintenant, l'équipe est remontée pour montrer à tout le monde que notre place est en DN2. Pas autre part. Je pense d'ailleurs que nous pouvons essayer d'aller chercher une place sur le podium. Cela sera certainement un des objectifs du club. Notre saison a très bien commencé sur ce fil rouge de l'année. Nous nous trouvons à la deuxième place malgré la petite pénalité de dix points infligée.

 

Ce dimanche, c'est Paris-Troyes. Une épreuve organisée par ton club...

Paris-Troyes est bien sûr une course qui me tient à cœur. C'est "la" classique de référence dans la région, et même une des plus belles au niveau amateur français. Le parcours peut me convenir. La première partie de course se joue généralement sur des bordures, puis ensuite le parcours devient un petit peu plus vallonné. Mais même si je ne suis pas spécialement grimpeur, ce sont des bosses assez courtes que je peux passer.