Romain Lejeune vainqueur de la nocturne de Troyes !

Publié le par UV Aube

Nocturne-Troyes 9858

Quelques jours seulement après sa démonstration aux Championnats de Champagne, notre équipe DN2 s'est à nouveau imposée à la nocturne de Troyes avec Romain Lejeune qui devance le dijonnais Périchon !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article l'Est-Eclair :

 

Romain Lejeune (UVA) au sprint devant Périchon (SCO Dijon)

Le duel entre Dijonnais et Troyens a finalement tourné à l'avantage des locaux

Sous le coup d'un arrêt d'urgence en raison de conditions météo de niveau vigilance orange, le Prix de la Ville de Troyes s'est finalement déroulé sans encombre jusqu'à son terme. Certes, critérium estival rime en général avec beau temps. Mais l'édition 2010 restera marquée par un ciel menaçant et une petite pluie tenace. Sans doute un frein quant à la venue en nombre des spectateurs. Mais les irréductibles, les passionnés de la petite reine étaient bien là pour assister à la nouvelle édition troyenne, une édition innovante qui proposait en guise de mise en bouche une épreuve regroupant les trois fédérations (FFC, FSGT et Ufolep). Au total, une soixantaine de coureurs qui mettait la soirée sur les rails et dont le vainqueur était le Dijonnais Leroy.

Le SCO Dijon attaque


La Nocturne troyenne embrayait ensuite avec la course des élites à laquelle prenait part une quarantaine de concurrents. Sur un circuit de 1,4 km, tracé au cœur de la cité, avec le faux plat montant de la rue Général-de-Gaulle à se coltiner 65 fois, la course démarrait très fort avec les hommes forts du jour qui n'allaient pas tarder à se dévoiler. La partie de manivelle se jouait d'entrée entre la formation du SCO Dijon, qui avait déplacé du beau monde pour l'occasion, et les pensionnaires du club organisateur, l'UVA, très déterminé à la maison. Dans une course qui enregistrait une quinzaine d'abandons, le rythme fut élevé.
Dès l'entame de la course, c'est un Dijonnais qui donnait le ton : Pierre-Luc Périchon frappait fort mais après quelques tours de circuit, seul en tête, il était rejoint par Romain Lejeune, de l'UVA, parti en contre. Un duo parfait qui augmentait régulièrement son avance avec le peloton. A une vingtaine de secondes derrière les fuyards, Picard (UVCAT) et Boire (SCO Dijon), au marquage, devançaient le peloton de 19" ».


Romain Lejeune au sprint


Mais après la mi-course, la messe était dite. Les deux hommes de tête, qui n'ont cessé d'accroître leur avance, opéraient la jonction avec un peloton regroupé. La chasse aux primes était relancée et Cantournet (SCO Dijon), vainqueur de l'édition précédente, n'était pas maladroit dans l'exercice. Le duel entre Troyens et Dijonnais finissait par tourner à l'avantage de l'UVA mais il aura fallu attendre les derniers mètres de course pour voir Lejeune s'imposer.

 

 

ILS ONT DIT


Romain Lejeune (UVA, vainqueur)
: « En début de course, Dijon attaquait de toute part. Et quand Périchon est parti, j'ai contré mais j'ai mis deux tours pour revenir sur lui. On s'est donc retrouvé à deux et on a bien tourné. Tout s'est bien déroulé dans cette course et après avoir pris un tour au peloton, il ne restait plus qu'à gérer ceux qui tentaient de s'échapper. Quant au sprint, je n'y croyais pas trop, mais il faut être malin et ça a souri pour moi. Je suis vraiment content de gagner pour moi et pour le club qui organise cette épreuve. »


Pierre-Luc Périchon (SCO Dijon, deuxième)
: « J'ai attaqué en début de course et Lejeune m'a rejoint peu après. Nous avons bien roulé ensuite mais dans le final, j'ai voulu prendre un peu trop de risques dans les virages du bas. Du coup, je sors un peu trop large et j'ai du mal à remonter Romain (Lejeune). Je l'ai dépassé dans la dernière ligne droite avant de me faire reprendre. C'était une course difficile, usante avec des relances permanentes ».


Lever de rideau

Romain Bois (ASPTT, 4e) était très surveillé : « De nombreuses fois, j'ai essayé de partir mais Leroy (le vainqueur) et Chatenet (Suippe, 3e) étaient très forts. Je savais que j'étais moins rapide au sprint et comme J'ai fait beaucoup d'efforts, je l'ai payé dans la dernière ligne droite. »


Gilles Vaudoir (RCSA, 7e et 1er coureur Ufolep) : « La course est partie très vite et il fallait être devant. Trois coureurs sont partis et je suis allé les chercher. Devant, malheureusement, c'était très costaud.»

 

Le Classement :

1 Romain LEJEUNE Club UV AUBE les 78 km en 1h49'00"
2 Pierre Luc PERICHON SCO DIJON mt
3 Olivier GRAMMAIRE SCO DION à 1'34"
4 Thibaut VILLA UV AUBE mt
5 Sébastien BOIRE SCO DIJON à 2'23"
6 Geoffrey CORNIAU UV AUBE mt
7 Anthony PICARD UVCA TROYES mt
8 Thomas LEROY UV AUBE mt
9 David DEREPAS UVCA TROYES mt
10 Thibault LHENRY SCO DIJON mt
11 Benjamin CANTOURNET SCO DIJON mt
12 Adrian KACZALA UVCA TROYES mt
13 Anthony BATAILLE VC EVREUX mt
14 Julien FOURRIER EC BARALBINE mt
15 Mark OBRIEN UV AUBE mt
16 Marin BRIEY UC BARISIENNE à 2 tours
17 Nicolas URBAIN UV AUBE à 2 tours
18 Jean Philippe GALLOIS AS VARENNES à 2 tours
19 Olivier PARCELLIER UV AUBE à 2 tours